Barbara Cassin: “Dictionnaire des intraduisibles” et “Eloge de la traduction”

Je découvre, à travers “Eloge de la traduction”, les réflexions extrêmement brillantes, et pertinentes, de Barbara Cassin, dont d’autres extraits de livres (Kindle) m’avaient moins intéressé.
Barbara Cassin, élue en mai dernier à l’Académie française, est entre autres la coordinatrice du gigantesque “Dictionnaire des intraduisibles” (2004), intitulé aussi “Vocabulaire européen des philosophies”, pour lequel elle a associé un grand nombre de philosophes et traducteurs de toutes sortes de pays et de langues. Des versions en diverses langues sont sorties ou sont en cours. On peut consulter gratuitement un long extrait de la version anglaise Kindle (“Dictionary of Untranslatables”).

Le livre “Eloge de la traduction”, sous-titré “Compliquer  l’universel”, sorti en 2016, et dont il existe une édition Kindle, est une sorte de défense et illustration du travail entrepris par son dictionnaire.
Très critique notamment par rapport à la philosophie analytique, jonglant d’un philosophe à un autre (et me permettant d’en découvrir mieux certains), ce travail ne peut que passionner l’amoureux des langues – et de la philosophie – que je suis, largement dépassé par le feu d’artifice auquel j’assiste, mais approuvant vraiment la finesse de la réflexion!

Allez y jeter un coup d’oeil !
(C’est l’extrait Kindle d’Eloge de la traduction que j’ai lu pour l’instant).

Additif: Comme un commentateur sur Amazon le suggérait, j’ai aussi jeté un coup d’oeil au livre de Heinz Wismann “Penser entre les langues”…
Et là, amusement! Ecrit en 2014, et faisant sans doute implicitement référence aux travaux de Barbara Cassin, il insiste sur le fait que la principale différence entre les langues, c’est la syntaxe: les structures syntaxiques ! Il raconte à ce sujet une mésaventure de Humboldt en 1798, n’arrivant pas à se faire comprendre d’un auditoire français…
La syntaxe détermine profondément la manière de parler (de penser?).
Traversant l’Allemagne, en 1807, pour faire la tournée de toutes les têtes pensantes, Germaine de Staël se plaignait, à son tour, du fait qu’il n’y avait pas de conversation possible avec les Allemands, parce que, chez Goethe par exemple, ceux qui prenaient la parole ne la lâchaient pas avant d’avoir terminé leur phrase. Pour elle, une conversation consistait précisément à emboîter le pas à celui qui parlait, quitte à l’interrompre,..” !!

Advertisements
Posted in Uncategorized | Leave a comment

La révélation est-elle un savoir?

Je lis sur reformes.ch un interview de Jean-Luc Marion sur la “révélation n’est pas un sous-savoir”. Je dois dire que je suis un peu gêné par cette approche, tout en reconnaissant l’importance des réflexions de M.Marion.

Dans la ligne du début de la 1° lettre aux Corinthiens, je crois que la découverte de Jésus comme présence de Dieu relève du don de soi, du renoncement à ce que l’on croyait savoir.

Il y a certes, comme l’analyse Marion, une sorte de “savoir” derrière… Mais il y a essentiellement de l’amour. Est-ce à travers ce que je savais de ma future femme que je me suis fiancé avec elle? L’approche de Marion n’est pas “fausse”, mais est très insuffisante; elle est à son niveau: philosophique; et utile sans doute de ce point de vue.

J’ai participé à une conférence de Marion il y a quelques années et écrit quelques embryons de textes sur sa philosophie: voir ici et .
L’article de reformes.ch aide un peu à comprendre ce que Marion appelle “phénomène saturé”.

Posted in Uncategorized | 1 Comment

La philosophie, une science ?

Ni une science, ni vraiment un savoir.
Voir billet de 2015 sur ce site:

http://www.philippe-lestang.com/blog/2015/la-philosophie-est-elle-un-savoir

“… comme disait Kant, on ne peut apprendre la philosophie. On ne peut apprendre qu’à philosopher.”

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Quelques livres utiles

Parmi les livres qui peuvent aider à parcourir l’histoire de la philosophie, en voici quelques uns que je trouve particulièrement utiles.

    • Roger-Pol DROIT – A la fois sa “Brève histoire de la philosophie”, ses “Maîtres à penser: 20 philosophes qui ont fait le 20° siècle” et sa “Compagnie des philosophes”.
    • Michel Puech – “La philosophie en clair: dix auteurs classiques “sérieusement dépoussiérés”.
    • Laurence Hansen-Löve – “La philosophie comme un roman”, magnifique série d’interviews fictifs de grands philosophes, de Socrate à Hannah Arendt.

La “Philosophie pour les nuls” de Christian Godin est aussi un ouvrage fort intéressant, mais plutôt à consulter à l’occasion, vu son épaisseur.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Itinéraires…

Il y a des moments dans la vie, ou dans l’année, où on lit des livres… D’autres où on réfléchit surtout par soi-même.

L’itinéraire que j’ai suivi depuis tant de dizaines d’années ne peut pas être résumé.

Dans ma jeunesse j’ai sûrement lu, entre autres, du Platon, mais il ne m’en reste que des images.

Il y a vingt ou trente ans j’ai lu avec beaucoup de plaisir plusieurs livres d’André Comte-Sponville. Je mentionne sur la page “philosophie” de mon site au moins une idée essentielle que j’en ai tirée (“primat” et “primauté”). Son dictionnaire philosophique reste une de mes références.

Nietsche – en tout cas Zarathoustra, a fait mes délices.  Et tant d’autres !

J’ai eu un peu l’occasion de regarder la philosophie de Jean-Luc Marion en préparant une rencontre avec lui que j’ai animée à Gif sur Yvette.

Ce blog publiera des bribes de réflexion, et mentionnera au passage des auteurs que je trouve intéressants.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Quelques notes “philo”

Ce petit blog philosophique sans prétention me permettra de poster diverses notes brèves qui me viendront à l’idée !

Disons que je me sentais à l’étroit dans les deux pages que je consacre à la philo dans mon site

Enjoy!

Posted in Uncategorized | Leave a comment