Un peu de Husserl?

En relisant certains passages du livre de Jeanne Hersch “L’étonnement philosophique”, je trouve, notamment pages 401 à 404, une présentation intéressante de l’approche de Husserl.

Quand j’avais participé, en 2015, à une conférence de Jean-Luc Marion, j’avais rassemblé en un petit document quelques éléments du vocabulaire phénoménologique. Jeanne Hersch m’aide à reprendre les choses plus au début, beaucoup plus clairement, même si elle déclare in fine (p.406!) qu’elle ne comprend pas Husserl !!

Alors essayons quand même. Je résume ci-après ce que je comprends dans le texte de Jeanne Hersch.

Husserl part de notre “conscience” (on aurait pu dire: notre pensée); notre seule certitude, c’est que nous sommes là, avec un monde autour de nous. Mais on met ce monde entre parenthèses, pour s’intéresser seulement à ce qui se passe dans notre conscience: la façon dont elle reçoit les phénomènes. On ne s’intéresse pas aux phénomènes, mais à ce qui nous est donné d’eux, dans notre conscience.

Husserl suppose – si je comprends bien – que la conscience a alors une activité, elle est “intentionnelle“; c’est elle qui élabore, qui constitue (construit?) les phénomènes, en étant remplie de l’intuition (C’est “ce qui lui parvient”, ce qui vient en elle; j’ai toujours du mal avec ce mot). Il ne faut pas construire un modèle de l’extérieur; simplement décrire ce qui nous est donné.

Il ne faut pas – dans cette approche et si je comprends bien – parler des choses en elles-mêmes, mais de la pluralité de ce que nous percevons: par exemple pour un cube, sous divers angles, nous voyons des aspects, des pourtours; mais nous ne voyons jamais le cube concret. Pour Husserl, “l’être du phénomène, c’est son apparaître“.

Husserl considère son approche comme scientifique: il est toujours possible que certains aspects et certaines esquisses ne s’accordent pas…

Cela dit, ajoute Mme Hersch, chacun des disciples de Husserl a eu son interprétation de ce qui précède, et ils ont divergé entre eux..

Voilà; j’espère que je n’ai pas dit trop de bêtises !

About Philippe Lestang

Auteur du livre "Le fait Jésus" (Actes Sud 2012) - http://www.plestang.com
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s